Trek de nuit sur le volcan Merbabu

01/07/2018 – 02/07/2018

 

Situé au nord de Yogyakarta sur l’île Indonésienne de Java, le Merbabu, dont le nom signifie « Montagne de cendres » est l’un des nombreux volcans situés sur la « Ceinture de feu« . Au même titre que l’Etna en Sicile, le Mérapi (son voisin direct) et tant d’autres, le Merbabu fait partie de la famille des strato-volcans, caractérisés par une forme conique étroite, des éruptions très violentes et des nuages et coulées pyroclastiques. Celui-ci est cependant dormant et n’a plus connu d’éruption depuis 1797, contrairement au Mérapi (Plus d’informations sur Wikipedia par ici).


Quel point de départ choisir?

Vous avez deux possibilités:

  • Selo, ville située entre le Merbabu et le Mérapi
  • Kopeng, ville située au nord du Merbabu

Nous avons choisi la ville de Selo, car le peu d’infos que nous avons trouvé sur internet sur les différents blogs allaient dans ce sens, comme le montre celui-ci: « www.shorts-trip.com« . Il semblerait également  que le chemin depuis Kopeng soit moins pentu, mais plus long que celui au départ de Selo.

Sachez également qu’il ne s’agit pas d’un endroit très touristique et qu’il est surtout connu des locaux. Les transports en commun sont donc rares, voir inexistants.


Quelle route choisir pour atteindre Selo?

Il y a deux routes possibles depuis Yogyakarta:

  • Par la gauche du volcan, en prenant la route Yogyakarta-Magelang:
    • Bus local Yogyakarta-Magelang (descendre à Mungkid) depuis le terminal de Jombor: 5.000 IDR/pp (0,30€)
    • Transports Mungkid-Selo: (*)
      • Stop…
      • Ojek (Moto-taxi): 25.000 IDR/pp (1,5€)
      • Minibus local introuvable
  • Par la droite du volcan, en prenant la route Yogyakarta-Buyolali (**)

    • Bus local vers Buyolali
    • Transport Buyolali-Selo:
      • Stop…
      • Ojek (Moto-taxi)
      • Minibus local ?

Pour nous, l’aventure avait commencé plus tôt dans la journée car nous venions de la ville de Kaliurang au pied du Merapi, mais de l’autre côté du volcan. Nous avions raté le bus et avions opté pour le stop pour repartir à Yogyakarta… Arrivés à Yogyakarta, notre chauffeur nous a amené au terminal de Jombor, où nous avons pris un bus vers Magelang. A Mungkid, on nous a dit qu’il n’y avait plus de transport en commun vers Selo après 15h… Il faut savoir que les Indonésiens sont majoritairement Musulmans et donc se lèvent très tôt (vers 4h30 pour la première des cinq prières quotidiennes) et se couchent tôt également. Nous avons donc dû chercher un logement dans les environs. Des locaux nous ont indiqué un endroit qui ne se trouvait sur aucun site, ni Maps.me car il s’agit d’un hôtel de business, non ouvert au public, d’un restaurant, le « Fresh Chicken » et d’une usine de sacs plastiques. Nous avons assez vite sympathisé avec Dina, la gérante et, après avoir passé la nuit, elle nous a chaleureusement proposé de nous amener jusqu’à Selo en voiture! Dans tous les cas, comptez environ 1h pour atteindre la ville de Selo depuis Mungkid.

(*) Sachez que si vous vous sentez capables de conduire, sans oublier qu’ici on roule à gauche, louer un scooter revient à 50.000 IDR/jour (3€), une voiture à 400.000 IDR/jour (24€) et que les routes jusqu’à Selo sont dans un bon état.

(*) (*) Après coup, certains locaux nous ont dit que la route passant par Buyolali était plus connue et donc qu’il était plus facile de trouver des transports vers Selo…


Où loger?

Trois ou quatre Homestays sont dispersées dans les environs et certaines apparaissent sur Booking.com, mais pas toutes. En ce qui nous concerne, nous avons trouvé que ceux sur Booking étaient très chères (min 15€/nuit) et nous n’avons rien réservé. Quand nous sommes arrivés à Selo, des locaux nous ont proposé une chambre dans leur maison pour quelques heures avant de commencer l’ascension de nuit. Nous avons payé 50.000 IDR (3€) pour dormir quelques heures dans un lit, le souper et du thé à volonté pour deux personnes et 25.000 IDR/pp (1,5€) pour nous emmener en voiture vers le Basecamp, point de départ du trek.


Que faire dans les environs?

  • Trek sur le volcan Merbabu
  • Trek sur le volcan Mérapi (selon son niveau d’activité)
  • Se balader dans les campagnes. La région est vraiment sympa car on a vue sur les deux volcans et sur les plantations de légumes et de tabac.

Les treks de nuit sur les deux volcans sont très populaires auprès des locaux pour observer un lever et coucher de soleil!

Quelques conseils pour le trek de nuit sur le Merbabu:

  • Point de Départ: « Basecamp Selo » vers 21h30
  • Basecamp – Sommet: 6 heures, sans se presser et avec plusieurs pauses
  • Distance jusqu’au sommet: 5km
  • Lever du soleil: 5h30-5h45
  • Conditions climatiques: Très froid au sommet et il y a beaucoup de vent. Consultez les prévisions météo sur ce site avant de partir, car le trek est plutôt déconseillé par temps de pluie.
  • Sommet – Basecamp: 4-5 heures selon l’état du terrain (dans notre cas très sec, mais glissant). Prévoyez de bonnes chaussures de marche avec une bonne accroche 😉
  • Prix « Bule »: 150.000 (entrée) + 1.000 (assurance) + 5.000 (permis de trek) = 156.000 IDR/pp (9,3€)
  • Un jour ou plusieurs jours de trek? Il y a de nombreux endroits où le camping est autorisé et l’endroit est très populaire auprès des locaux. Vous ne serez pas seuls, de nuit comme de jour!
  • Infrastructures: Inexistantes aux campsites (une seule toilette publique, très basique)
  • Réseau téléphonique: Il n’y a pas ou presque pas de couverture réseau, même dans la ville de Selo. Prévoyez une carte offline, comme Maps.me
  • Guide ou pas ? Aucun guide n’est nécessaire, même de nuit, si vous utilisez Maps.me (le chemin de trail est indiqué)

Photos du trek

Fresh Chicken breakfast
Petit-déjeuner local dans le restaurant « Fresh Chicken » : Riz et poulet frit (avec a tête, au centre!)
Homestay Selo (1)-min
Quelques photos de notre court séjour chez l’habitant dans le village de Selo

Homestay Selo (2)-min

Homestay Selo (3)-min

Bakmi Goreng et oeufs-min
Au menu : Bakmi Goreng (Nouilles aux épices locales), œuf sur le plat, fenouil, courge et chips aux crevettes
Tobacco leaf-min
Tabac local et feuille de tabac frais
Gunung Merbabu Trek (1)-min
Quelques photos du trek
Gunung Merbabu Trek (2)-min
Rencontres en cours de route

Gunung Merbabu Trek (3)-min

Gunung Merbabu Trek (4)-min

Gunung Merbabu Trek (5)-min
Le trek n’est pas difficile, mais le terrain est pentu et assez glissant. Attention à la descente!

Gunung Merbabu Trek (6)-min

Sunrise Gunung Merbabu (1)-min
Quelques photos au sommet lors du lever du soleil
Sunrise Gunung Merbabu (2)-min
Océan de nuages et vue sur d’autres volcans des environs

Sunrise Gunung Merbabu (3)-min

Sunrise Gunung Merbabu (4)-min

Sunrise Gunung Merbabu (5)-min

 

Gunung Merbabu Trek (7)-min
Quelques clichés du sommet

Gunung Merbabu Trek (8)-min

Gunung Merbabu Trek (9)-min

Gunung Merbabu Trek (10)-min

Merapi Viewpoint - Merbabu Trek (3)-min
Quelques points de vue sur le volcan Mérapi
Merapi Viewpoint - Merbabu Trek (1)-min
Point de vue sur le Mérapi et quelques fumées du cratère!

Merapi Viewpoint - Merbabu Trek (2)-min

Merapi Viewpoint - Merbabu Trek (4)-min

Merapi Viewpoint - Merbabu Trek (5)-min

Campagne Selo (7)
Champs sur les collines à la base du volcan et Merbabu en arrière-plan

Campagne Selo (1)

Campagne Selo (4)
Champs et volcan Mérapi en arrière-plan

Campagne Selo (5)

Campagne Selo (6)

Campagne Selo (3)
Champs de tabac

Comment quitter la ville de Selo?

Comme pour y arriver, partir de la ville de Selo n’est pas une mince affaire. Il semblerait qu’il y ait des minibus locaux, mais encore une fois, nous ne les avons pas trouvé et nous avons opté pour le stop. Notre chauffeur se rendait dans la direction de la ville de Buyolali et nous a déposé au Terminal de Karatsura, dans la ville de Surakarta, où nous avons pu trouver un bus vers Yogyakarta pour 20.000 IDR/pp et le trajet dure environ deux heures.



Conclusions

Vous l’aurez donc compris, le volcan Merbabu est un trek qui vaut le coup, dans tous les aspects, mais c’est l’aventure! Nous garderons longtemps en mémoire la gentillesse des locaux, le lever du soleil, notre nuit chez l’habitant, mais aussi la température glaciale en haut des 3000 mètres d’altitude où nous n’avions plus connu un tel froid depuis le nord de l’Inde il y a 6 mois!

 

Vous voulez en savoir plus sur les autres points d’intérêts que nous avons visité dans les environs de Yogyakarta? Consultez nos articles en cliquant sur ce lien!

Publicités

3 commentaires sur « Trek de nuit sur le volcan Merbabu »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s