Volcan Ijen: Flammes bleues et soufre liquide

11/07/2018 – 12/07/2018

Ijen en quelques mots

Ijen est un volcan actif situé dans l’est de l’île Indonésienne de Java. Celui-ci est un peu particulier car il s’agit d’une exploitation de soufre. Les mineurs effectuent en moyennes deux à trois aller-retours par jour dont la masse est d’environ 70-100kg/chargement, payé environ 1.000 IDR/kg. Chaque chargement leur rapporte donc en moyenne 70.000-100.000 IDR (4-6€), ce qui leur permet de gagner au minimum un salaire de 140.000 IDR/jour (8€). Cela paraît peu, mais c’est un très bon salaire pour l’Indonésie et c’est la raison pour laquelle ils continuent à travailler dans ces vapeurs sulfurées toxiques au fil des générations.

Pour comparaison, une personne coupant de l’herbe toute la journée pour nourrir ses vaches récolte environ 20.000 IDR/jour (1,20€) en vendant leur lait.


Comment s’y rendre?

Deux options:

  • Depuis l’Ouest (Surabaya, Probolinggo, Bondowoso, …)
    • Quel que soit votre point de départ, vous devrez vous rendre vers le village de Sempol et y prendre une jeep de nuit.
  • Depuis l’Est (Bali, Banyuwangi, …)
    • Quel que soit votre point de départ, vous devrez vous arrêter dans la ville de Banyuwangi et prendre une jeep de nuit.

Venant de Probolinggo, nous avons opté pour un bus local vers Banyuwangi, pour 60.000 IDR/pp (3,6€) et le trajet a pris 8 heures. Contrairement à ce que le rabatteur nous avais promis (4 heures de route, pas d’arrêt intermédiaire et terminus à la station de bus au sud de Banyuwangi), nous avons été largués en pleine nuit à la station de bus nord, à quelques kilomètres du ferry pour Bali. Nous avons alors pris un des rares minibus jaunes restant, assurant encore la liaison Banyuwangi ville – Ferry terminal – Katangan terminal (terminal du nord de Banyuwangi) pour 10.000 IDR/pp (0,6€).


Accommodations

Épuisés et à bout de nerfs suite à notre trajet de bus depuis Probolinggo, nous nous sommes arrêtés dans le centre ville de Banyuwangi où nous avons directement trouvé un petit hotel local « Anda Hotel » pour 65.000 IDR/nuit (4€). Nous avions une petite chambre avec deux lits simples, ventilateur et une salle de bain commune. Comfortable, mais l’endroit est fumeur et mal isolé… Bien pour une nuit ou deux, mais pas plus.

Toilets Banyuwangi-min
Toilettes squat de l’hôtel « Anda ». Ça c’est du local!

La plupart des auberges à moins de 10€ la nuit se trouvent dans le sud-ouest de la ville, autour de la station de train.


Activités

La principale activité est le volcan Ijen, que la plupart des touristes visitent de nuit. Il n’existe pas de moyen de transport local pour s’y rendre, surtout la nuit. La seule option est de booker un tour à votre hôtel/auberge (toutes le proposent), pour 150.000 IDR/pp (9€), incluant:

  • Trajet aller-retour en jeep vers Ijen (départ vers minuit/ 1h du matin)
  • Visite des quelques plants de café et de clous de girofle sur le chemin du retour
  • Visite de la cascade « Air Terjun Jagir » sur la chemin du retour.

PS: Si vous y arrivez, essayez de négocier pour zapper les cascades de Jagir (elles sont banales comparés à celles du Laos) et d’aller plutôt aux cascades d’eau soufrée, situées 3km en haut de la route menant à Ijen (demandez spécifiquement d’aller aux « Kalipait waterfalls »). Nous l’avions négocié, mais notre guide nous a fait le coup du « Oups, je me suis trompé et je vous ai emmené aux cascades pourries locales, comme on le fait à tous les touristes« .


Photos de Banyuwangi

Banyuwangi (1)-min
Maisons typiques
Banyuwangi (4)-min
Banyuwangi Street art

Banyuwangi (3)-min

Banyuwangi children-min

Banyuwangi Masjid-min
Mosquée locale, appelée « Masjid »
Banyuwangi (2)-min
Un des rares parcs municipaux en Indonésie
Civette asiatique - Kopi Luwak-min
Civette asiatique: l’animal est utilisé dans la production du café « Kopi Luwak ». Essentiellement frugivore, cette petite bébête se nourrit des baies de café, mais son système digestif ne transforme par tout. On obtient ainsi un des cafés les plus chers au monde 😀
Cow express bus-min
Il n’y a pas de transport en commun pour le gens, mais pour les vaches il n’y a pas de souci!

Nourriture

Ronde et Tahu Ginger-min
« Ronde« : boules de pâte de riz fourées aux cacahuètes et saupoudrées de cacahuètes concassées  –  « Tahun ginger » : Tofu au gingembre
Gado Gado-min
« Gado gado« : Légumes bouillis, riz, chips aux crevettes et sauce aux cacahuètes sucrées. Bon ok, ça a l’air dégueu, mais c’est super bon 😀

Photos du volcan Ijen

Dark Vador et Dark Mothor 😀
Tuyaux pour canaliser les vapeurs et faciliter l’exploitation du soufre. Au contact de l’air, celui-ci s’enflamme et produit une couleur bleue caractéristique
Paniers utilisés par les mineurs pour remonter leur chargement
Zone d’exploitation du soufre
Bloc de soufre
Mineur récoltant du soufre liquide
Ijen top path (2)-min
Quelques photos des chemins de trek

Ijen top path (3)-min

Ijen top path (4)-min
Taxis locaux
Ijen top path (5)-min
Pour 100.000 IDR (6€) et les moins motivés, vous pouvez vous faire descendre en taxi…
Ijen (10)-min
Lever de soleil sur le sommet et vue sur la région
IMG_1890-min
Végétation

IMG_2251-min

Cratère Ijen (5)
Pano sur le cratère
Vue sur le cratère et son lac acide

Ijen (3)

Ijen (1)

Vue sur le cratère et le sommet

IMG_1824-min

Ijen (2)


Comment quitter la ville?

Trois options:

  • Station de bus nord de Banyuwangi
  • Ferry vers Bali (6.500 IDR/pp – 0,40€)
  • Station de bus sud de Banyuwangi
Publicités

3 commentaires sur « Volcan Ijen: Flammes bleues et soufre liquide »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s