Bilan du Cambodge: Sourires, temples et pauvreté

Administratif

  • Visa (Tourisme) valable pour 30 jours, 1 entrée (30$/pp + 5$/pp de pot de vin + 2$/pp de « frais de tampon » si vous traversez par une frontière terrestre et « on n’y peut rien » d’après l’Ambassade de Belgique au Cambodge…). Attention, le visa se règle en USD uniquement et ils n’acceptent pas les billets de 50$ ou supérieurs (par peur des faux billets) !!
  • Monnaie : Dollars Américains (USD) ou Riels (KHR) ; 1€ ~ 1,20 USD (2018) ; 1€ ~ 5000 KHR ou 1$ ~ 4000 KHR. Dans la vie de tous les jours, il est courant de tout payer en USD, sauf lorsque le montant est inférieur à 1$, où on vous rend la monnaie en KHR. Si vous préférez, vous pouvez aussi tout payer en KHR.
  • Frais bancaires généraux : 4$ par retrait par les banques Cambodgiennes (retrait max 1000$)
  • Langue : Cambodgien et dialectes, un peu de Français, un peu d’Anglais, …

 


Notre itinéraire

 


Période et durée de notre séjour

28/03/2018 – 11/04/2018 ; 15 jours

 


Nos meilleures photos

Angkor Wat Replica (1)
Réplique d’Angkor Wat et son créateur : M. Dy Proeung, Siem Reap
Angkor (4)
Angkor Wat, Siem Reap
Angkor (2)
Bas-reliefs, Angkor Wat, Siem Reap
Bayon (2)
Temple du Bayon, Siem Reap
Bayon (4)
Temple du Bayon, Siem Reap
Ta Prohm (1)
Temple de Ta Prohm et ses arbres mangeurs de pierre, Siem Reap

Ta Prohm (3)

Banteay Srei (5)
Temple de Banteay Srei
Banteay Srei (4)
Bas-relief du temple de Banteay Srei, Siem Reap
Ta Som (10)
Temple de Ta Som, Siem Reap
Ta Som (9)
Bas-reliefs, Temple de Ta Som, Siem Reap
Pre Rup (8)
Temple de Pre Rup, Siem Reap
IMG_20180408_163146
Statue et fontaine, Battambang
IMG_3727
Ossements dans les Killing Caves, Colline de Phnom Sampov, Battambang
IMG_3825
Sortie des chauve-souris, Colline de Phnom Sampov, Battambang
IMG_3858
Trajectoire des chauve-souris dans le ciel
IMG_20180407_133416
Temple de Banan

 


Notre budget global et budget moyen pour nous deux 

 

  • Admission (visa, temples et grottes): 203€ (dont environ 29€/pp pour le Visa, 50€/pp pour le pass de deux jours d’Angkor et 17€/pp pour le Petit et Grand circuit d’Angkor en tour organisé avec guide)
  • Transport (Bus, minivan et tuk-tuk): 74€ (18,5€/pp bus, 6,5€/pp tuk-tuk, 12€/pp minivan)
  • Food: 191€ (1-2€/pp pour un plat, 1€/milkshake ou iced coffee, comptez environ 6-7€/pp par jour)
  • Hôtel: 68€ (3-5€/chambre la nuit)
  • Tips (frais bancaires): 6€
  • Autres (lessive, cartes SIM, cinéma): 24€ (2,5€/pp pour du 3D à Siem Reap!, 3,5€/pp pour une carte SIM avec 5Gb valable 15 jours)

Budget global : 565€

Budget moyen par jour pour deux personnes : 36€ (sans compter le visa)

 


Nos impressions générales

  • + + :
    • Siem Reap (ville agréable, avec beaucoup d’espaces verts, aérée, relativement propre et moderne)
    • Temples d’Angkor
    • Grottes à chauve-souris
    • Culture historique avec l’histoire des Khmers et des massacres
    • Population sympathique et souriante, comme au Laos
    • Hôtels bon marché (on peut trouver jusqu’à 3-5€/nuit)
    • Nourriture pas chère (en général 1-2$ par plat pour les plats locaux)
  • – – :
    • Barrière de la langue, très peu d’Anglais (Même dans certains centre d’infos de tourisme !)
    • Corruption aux frontières (5$ de bakchich pour le visa, non négociable…)
    • Boissons beaucoup trop sucrées (Précisez toujours « sans sucre » pour vos milkshakes si vous ne voulez pas devenir diabétiques)
    • Routes dans un état désastreux (encore pire qu’au Laos)
    • Tourisme de masse (dans certaines villes comme Siem Reap) et prix gonflés
    • Transports chers (35€/pp pour 200km, contre 15€/pp pour 500km au Laos)
    • Prix élevé du pass pour les temples d’Angkor
    • Absence de bus locaux. Les moyens de transports dits « locaux » sont des bus ou minivans de compagnies privées entre les villes et des tuk-tuks ou taxi dans les villes
    • Harcèlement incessant des tuk-tuks (comme en Inde)
    • Arnaques de soi-disant professeurs d’Anglais dans des écoles défavorisées (Ils se présentent avec une belle pancarte plastifiée et aimeraient que vous donniez des cours à leurs étudiants pendant plusieurs semaines. Accostant systématiquement des touristes, ils savent que vous allez décliner car vous n’avez pas le temps et vous demandent alors de donner de l’argent. Ce qui nous a mis la puce à l’oreille, c’est de rencontrer deux profs dans deux villes différentes avec la même pancarte et le même discours… C’est triste)
    • Calvaire pour trouver du PQ, dans les plus petites villes comme Battambang (comme en Inde, ils utilisent une douchette)
    • Certains regards et comportements d’hommes à Battambang me mettaient très mal à l’aise. Par deux fois, j’ai vu un mec s’approcher discrètement par derrière, s’asseoir pendant plusieurs minutes et regarder ce que je faisais sur le pc, mimer ou répéter quand je lui demandais ce qu’il voulait et même me lancer des bisous…

 


Nos conclusions

 

Nous n’avons visité que deux villes du Cambodge, donc il est assez difficile de donner un avis représentatif global pour le pays.

Nous avons apprécié Siem Reap pour sa modernité et ses grandes allées d’arbres le long de l’eau. Les nombreux Temples d’Angkor sont vraiment beaux, mais c’est dommage que le ticket soit si cher (nous avons pris le pass de deux jours à 50€/pp).

Nous aurions voulu faire quelques treks de plusieurs jours dans la jungle, dans l’Est du Cambodge, mais nous avons abandonné l’idée à contrecœur car c’était trop cher pour nous (il fallait compter environ 350€/pp pour trois jours pour le trek, le guide et la nourriture).

Battambang était plutôt sympa, mais c’est dommage pour elle que nous soyons passés par Siem Reap juste avant. Après le Laos et ses colonies entières de fourmis dans les salles de bains ou les chambres, Battambang restera la ville où nous avons vu le plus de cafards dans nos chambres.

Contrairement au Laos, le coût des transports en ville et entre les villes est assez élevé (Comptez 0,8€/km en général pour les tuk-tuks et 17€/100km par personne pour les minivans). Concernant l’organisation, c’est toujours aussi chaotique (on a même oublié de passer nous prendre à notre auberge de Siem Reap pour aller à Battambang !) et les chauffeurs déposent les gens n’importent où.

La barrière de la langue est vraiment très importante (Beaucoup moins à Siem Reap) et même demander le prix en mimant pose problème.

Publicités

B) Battambang (FR)

04/04/2018 – 10/04/2018

 

Quelques mots sur la ville de Battambang

Capitale de la province de Battambang, principale productrice de riz au Cambodge. La ville est encore très peu touristique à l’heure actuelle et est assez petite, comparée à la gigantesque Siem Reap.

nous y sommes allés en plein dans la saison sèche, où la température moyenne est de 35°C le jour et 25°C la nuit… Autant vous dire qu’on a un petit peu cuit…

 


Comment atteindre Battambang depuis Siem Reap?

Vous pouvez trouver assez facilement des petites échoppes dans les rues de Siem Reap qui vendent des tickets de bus vers toutes les grosses villes. Pour aller à Battambang, il y a trois bus par jour, à 7h30,  9h30 et 10h30. On sait qu’il y avait un bus de 3h à 5$/pp (4€) et un autre de 7h à 4$/pp (3€).

Nous avions réservé celui de 3h vers 9h30 du matin et un tuk-tuk était sensé venir nous chercher (c’était inclus dans le prix). Comme il nous a oublié, on a dû retourner au shop, demander ce qu’il se passait, reprendre un ticket pour le bus de 10h30. Nous nous sommes donc retrouvés dans le bus de 7h… 😀

 


Où loger?

Les prix sont un peu plus bas qu’à Siem Reap pour une chambre avec sdb privative:

  • Hôtel: 15-20$ (12-16€)
  • GH: 4-10$ (3-8€)

Nous avons logé les deux premières nuits à la « Tomato backpackers GH », pour 4$/nuit, mais nous sommes ensuite partis à la Por Chey GH, pour 5$/nuit. C’était plus cher, mais on commençait à en avoir ras-le-bol de tuer au moins deux gros cafards tous les jours !

 


Où manger?

Il n’y a pas énormément de restaurants en ville et l’Anglais est encore moins répandu qu’ailleurs, malheureusement. On en a testé quelques-uns (locaux et pizzerias) et nous ne sommes régulièrement retournés que dans deux ou trois d’entre-eux:

  • « Mat Coffee – Dim Sum » : petite échoppe près de la fontaine au Nord. Les plats sont bon marché (2$/plat ou 1-2€) et les gens sont sympas. (Ils n’ouvrent que le soir)
  • Les échoppes en face de l’hôtel « Angkor Comfort Hotel ». Allez-y surtout pour les milkshakes qui sont très bons pour 0,75-1$ (0,6-0,8€). (Milkshakes toute la journée, mais il faut aller les réveiller pour les faire ;-))
  • « Mariyan Pizza House », près du temple Wat Sangker et de la populaire auberge « Here be Dragons ». On y a mangé tous les jours midi et soir pour 2-3$/pp par repas (en incluant des boissons). PS: Leur « iced coffee » est excellent et surtout non sucré
IMG_20180406_124230
Bami goreng et Iced Coffee
IMG_20180408_114018_1
Résultat d’un test de Queenie: Vous voulez un œuf au lait? Ah, mais on m’avait pas dit que l’œuf il arriverait cru…
IMG_20180408_115429
Lok Lak au porc (porc croustillant et riz à la vapeur
IMG_20180402_135907
Fruits de mer pimentés vendus dans la rue. On n’a pas osé testé (car on n’est pas fans)

Que faire ?

Comptez une deux jours maximum si vous voulez faire toutes les activités aux alentours:

  • Ferme aux crocodiles
  • Temple de Barseat
  • Temple de Wat Phnom Ek
  • Temple de Wat Sangker
  • Collines Phnom Sampeau/Sampov:
    • Killing Caves
    • Bat Caves
  • Colline de Phnom Banan:
    • Temple Wat Banan
    • Bamboo train

PS1: Tous les trucs à voir que j’ai listé ci-dessus se trouvent à minimum 15km de la ville, sauf la ferme aux crocodiles qui se trouve dans le nord de la ville et le temple Wat Sangker.

PS2: Lors du régime dictatorial de Pol Pot, les « Killing Caves » sont des grottes naturelles ayant servi de fosses communes pour les ennemis du régime Communiste de l’époque. Pas loin de 3 millions de personnes, principalement des gens et des familles qui ont reçu une éducation (professeurs, traducteurs, scientifiques, …), ont été torturées, assassinées et jetées aux oubliettes dans les grottes par le régime.

PS3: Les « Bat caves » constituent un grand réseau souterrain de grottes habitées par 6,5 millions de chauve-souris (« Wrinkle-lipped bats – Chaerephon plicatus), qui ont la particularité de sortir tous les jours un peu avant 18h au coucher du soleil pour chercher de la nourriture.  Elles peuvent manger 50-100% de leur poids (environ 15 grammes) par soirée, sous la forme de petits insectes comme les moustiques et criquets, qui peuvent détruire jusqu’à 60% des récoltes de riz, soit 2000 tonnes de riz par an. Vous imaginez donc bien qu’ici dans la région, elles sont limite vénérées!

 


Photos


Quelques photos de la ville

IMG_20180405_113046

IMG_20180409_134619

IMG_20180406_133917

IMG_20180406_134207

IMG_20180408_163146

IMG_3353

 

Quelques photos de la colline de Phnom Sampov

Killing Caves, temples et point de vue

IMG_3708
Scènes de torture infligées dans la religion Bouddhiste aux pêcheurs (alcooliques, couples adultères, parieurs, menteurs et voleurs)
IMG_3727
Réunion d’ossements

IMG_3755

IMG_3762

IMG_20180407_171140

Bat Caves

IMG_3825

IMG_3858

 

Quelques photos de la colline de Banan et son temple

IMG_3504

IMG_20180407_130508

IMG_20180407_131217

IMG_20180407_133416
Ces ruines sont antérieures de 100 ans par rapport aux temples d’Angkor

IMG_3599

 

 

C’est ici que notre voyage au Cambodge se termine avant de retourner en Thaïlande.  Pour ce trajet, nous avons réservé un bus chez la compagnie « Capitol Tours » (voir maps.me pour la localisation de leur bureau) pour 13$/pp (10,55€), départ à 7h45 du matin pour un trajet de 8-9 heures avant d’arriver à Bangkok.

 

Nos prochains articles concerneront la Thaïlande du Sud et notre article bilan sur le Cambodge. Vous êtes toujours très curieux vis-à-vis de nos bilans et ça nous fait très plaisir de vous voir nous suivre 😀

 

 

A) Siem Reap

Période : 28/03/2018 – 04/04/2018

 

Quelques mots sur Siem Reap

Important centre touristique et économique de l’ouest du Cambodge et capitale de la province du même nom, Siem Reap est célèbre pour être la plus proche des temples d’Angkor,  situés à environ 10km de la ville.

Ces temples couvrent une surface de 400km² et regroupent un complexe de constructions majoritairement religieuses et quelques palais royaux construits par l’empire Khmer entre le 9ième et le 13ième siècle. A cette époque, la ville était située à l’intérieur du complexe et Angkor était la capitale de l’Empire. Le lieu de construction principal n’a pas été choisi par hasard. Il est situé entre le lieu d’approvisionnement des pierres (montagne Kulen, à 40km au nord) et la source de nourriture la plus proche (lac Tonle Sap).

Il y a trois principaux sites:

  • Temples d’Angkor (liste non exhaustive plus loin),  à environ 10km au Nord de SR
  • Temples de Bakong,  à 13km à l’Est de SR
  • Temple de Banteay Srei,  à 40km au Nord de SR

L’ethnie originaire du pays est un groupe appelés les Khmers,  alors que les Cambodgiens sont ceux vivant sur le territoire (Chinois,  Laotiens,  Vietnamiens, …).  La religion principale actuelle est le Bouddhisme Theravada, comme en Thaïlande, mais ce ne fut pas toujours le cas au cours de l’histoire. Avant le 10ième siècle,  le courant religieux suivi par la population était appelé « Animisme« , polythéiste, dans lequel les gens prient les dieux de la montagne,  des arbres,  des rivières,  etc et croient en l’énergie de la nature. Des sacrifices étaient courant. Plus tard, vers le 10ième siècle,  des marchands Indiens ont apporté avec eux l’Hindouisme et le Bouddhisme. Les temples d’Angkor sont d’ailleurs tous principalement dédiés aux dieux Hindous de la trinité (voir article sur Kathmandu ici). Ceci explique pourquoi les écrits dans les temples ainsi que leur véritable nom sont en Sanskrit. Les noms qu’on leur attribue aujourd’hui correspond plutôt à des diminutifs familiers donnés par les locaux (le temple Banteay Srei, le temple des femmes car il y a beaucoup de statues représentant des déesses, le temple Bayon,  car découvert recouvert d’arbres banyan – arbre très connu des Bouddhistes car c’est celui sous lequel Bouddha a atteint l’illumination,  etc).

Devenue la religion principale du Cambodge (qui comprenait alors 59 provinces au lieu des 25 actuelles), l’Hindouisme a perduré pendant plusieurs siècles (jusqu’au 15-16ième siècle), période à partir de laquelle le Bouddhisme a pris le dessus. Remarquons que parmi ces trois religions,  seul le Bouddhisme ne demande pas de sacrifices pour apaiser le(s) dieux. Pour celle-ci, vous devez simplement respecter les cinq piliers fondamentaux:

  • Ne pas tuer
  • Ne pas mentir
  • Ne pas voler
  • Ne pas commettre d’adultère
  • Ne pas boire d’alcool

Certains rois se sont également convertis à l’Hindouisme pour pouvoir conquérir des territoires car dans cette religion,  il est permis de tuer, ce qui devient bien pratique !

La vie nocturne dans le centre ville est également très animée. La Pub Street regroupe tous les plus grands bars et restaurants branchés. La majorité des visiteurs sont des touristes issus des quatre coins du monde.

La principale monnaie utilisée est le dollar Américain et tout est arrondi au 1$ près dans la rue. Dans les restaurants et magasins, pour ce qui coûte moins de 1$, tout est converti en KHR (Riels Cambodgiens, 1$ = 4000 KHR, 1€ = 5000 KHR). Un plat moyen coûte entre 1-5$,  mais une bouteille d’eau coûte 0,50-1,0$ ! Comptez en général 1$ si la bouteille vient du frigo.

PS: Pour économiser un peu sur l’eau, achetez des packs de 6 pour 1,5-2,5$ en grande surface plutôt qu’une par une dans les échoppes.

 

Comment atteindre Siem Reap depuis le Laos (depuis les 4000 îles)?

  • Trajet vers la frontière Laos – Cambodge. Plusieurs possibilités,  dont les deux suivantes :

 

  1. Bus depuis Pakse : 210.000 LAK/pp chez Laos Adventurer Tour (ticket sans date, vous pouvez l’utiliser quand vous voulez)
  2. Bateau de l’île de Don Det vers Nakasang et ensuite Bus depuis Nakasang : 235.000 LAK/pp (dont 4% de frais car nous avons payé par MasterCard)
  3. Bus depuis Nakasang : 210.000 LAK/pp

Sans savoir qu’il nous faudrait payer 4% par carte (il ne nous restait plus assez de cash), nous avons réservé un bus sur l’île de Don Det. Les bateaux en provenance ou en direction des îles coûtent 15.000 LAK/pp (depuis/vers Don Det) et 20.000 LAK/pp (depuis/vers Don Khone).

 

  • Trajet de la frontière vers Siem Reap :

 

Préparez-vous à passer un moment très désagréable en face des douaniers Laotiens corrompus, qui demandent des frais de 2$/pp pour vous apposer un tampon sur vos passeports.

Préparez-vous également à la corruption du côté du Cambodge, où les douaniers demandent 35$/pp par visa au lieu des 30$ officiels  (2018).

Quelques conseils et infos :

  • Comme pour le Laos, le visa se paie en Dollars Américains. Toutes les autres monnaies sont utilisables mais les douaniers appliqueront un taux de change complètement démesuré. Si vous n’en avez pas, on vous conseille de profiter de votre passage à Nakasang, avant de prendre le bateau vers les îles, pour retirer le maximum de LAK dans les ATM (1.500.000 ou 2.000.000 LAK) à côté de la station de bus. En face de ces ATM, il y a une banque avec un guichet où vous pourrez obtenir des USD à un super taux (0,8$ de frais pour échanger 1.250.000 LAK contre 200$). Ils ne prennent que quelques centimes de frais,  contrairement aux ATM qui prennent quelques euros…
  • Des « bonnes âmes » à la station de Nakasang vous proposent de leur donner 40$/pp pour s’occuper de tout. Nous n’avons pas accepté (mais presque 80% des passagers l’ont fait).  Au poste frontière, on les a vu ne donner que 20$ pour 20 passeports aux douaniers !
  • Quand ils vous demanderont de payer pour avoir les tampons de sortie du Laos, ne payez pas, mais restez devant leur bureau. Embêtez-les, chantez leur des chansons et refusez de payer! Ils vous diront alors de partir à l’immigration du Cambodge, qui vous refoulera car vous n’aurez pas de tampon. Nous ne sommes restés qu’une heure et avons payé 1$ par personne finalement, mais nous avons lu des blogs où les gens disaient être restés plus de deux heures pour avoir le tampon gratuitement…
  • Si quelqu’un vous dit que vous devez vous dépêcher sinon votre bus partira sans vous, ne l’écoutez pas, c’est bidon !

 

Où loger?

La majorité des guesthouses affichent un prix de minimum 15$ la nuit dans le centre et aux alentours de la Pub Street. Dans les auberges de jeunesse, les dortoirs sont à 6$/lit.

Nous nous sommes éloignés vers l’ouest de la ville, mais à moins de 2km du centre et avons logé à la « Mei Gui Guesthouse », pour seulement 7$/nuit en chambre avec sdb privée et ventilateur. Si vous voulez la climatisation, le prix passe à 10$/nuit. Les gens qui tiennent la guesthouse sont vraiment sympas et certains parlent même plutôt bien anglais.

Où manger?

La majorité des restaurants servent de la cuisine khmer et aussi Européenne. Les prix varient de 1$ à 10$, selon l’endroit.

Le long de la rivière, dans le centre, vous pouvez trouver des dizaines et des dizaines de stands de street food où tous les plats sont à 1-1,5$

 

Que faire?

  • Temples d’Angkor, à 10km :
  • Tickets (qu’on obtient dans un bâtiment à 4km de la ville en direction des temples, sur maps.me, mais les tours organisés vous y emmènent systématiquement avant de rentrer dans le parc):
    • 1 jour : 37$
    • 3 jours, valable pendant 7 jours : 62$
    • 7 jours, valable pendant un mois : 72$
    • Small circuit tour : 10$/pp (tour en minivan de 16km, avec un guide anglophone)
      • Angkor Wat
      • Ta Phrom
      • Bayon
      • Porte Sud
      • Coucher de soleil à Bakheng Hill (s’il n’y a pas trop de nuages…)
    • Grand Circuit tour : 11$/pp (tour en minivan de 37km, avec un guide anglophone)
      • Banteay Srei
      • Neah Pean
      • Ta Som
      • Preah Khan
      • East Mebon
      • Pre Rup
  • Temples de Bakong, à 13km. Prix inclus dans le pass d’Angkor. Vous pouvez y accéder en vélo (1$/jour de location) depuis la ville, ou en tuk-tuk pour 20$.
  • Reproductions miniatures des temples d’Angkor, Bantey Srei et du Bayon (1,5$/pp). Situé dans le nord de la ville, mais pas très loin du centre, le lieu est tenu par l’artisan, un monsieur passé la septantaine, très sympathique et passionné. La visite est assez courte, mais plutôt cool.
  • Musée national d’Angkor
  • Parc proche du musée national d’Angkor et ses arbres remplis de chauve-souris qu’on peut apercevoir de jour comme de nuit. Il y a également un centre d’informations à cet endroit.
  • Pub street
  • Old Market

Quelques photos de la ville

IMG_20180329_130138
Vue d’un des ponts de la ville
Angkor Wat Replica (1)
Réplique d’Angkor Wat et son créateur : M. Dy Proeung (survivant du régime des Khmers Rouges)
Bayon Replica
Réplique du Temple Bayon par M. Dy Proeung
IMG_2420
Plan du site (sauf le temple de Banteay Srei, qui est 40 km au nord)

Quelques photos sur le Petit circuit des temples d’Angkor

Programme:

PS: Si  vous cliquez sur les noms des temples, en bleu et soulignés, vous atterrirez sur une page Wikipedia explicative 😀

 

Angkor (4)
Quelques photos d’Angkor Wat, templke dédié à Vishnu

Angkor (1)

Angkor (5)

Angkor (2)

Angkor (3)

Angkor (6)
Le souci du détail des artisans khmers: Au lever du soleil, la lumière rasante projette l’ombre des colonnes sur les murs et ça ressemble aux cinq tours d’Angkor !

 

Bayon (3)
Quelques photos du Temple Bayon

Bayon (2)

Bayon (1)

Bayon (4)

 

Ta Prohm (1)
Quelques photos du temple Ta Prohm (qui apparait dans le Film « Tomb Raider » de 2001!)

Ta Prohm (2)

Ta Prohm (3)

Ta Prohm (4)

Ta Prohm (5)

Ta Prohm (6)

Ta Prohm (7)

Ta Prohm (8)

 

Quelques photos sur le Gand circuit des temples d’Angkor

  • Bantey Srei Temple (érigé par Yasjnavaraha, le conseiller du Roi Rajendravarman II et Jayavaman  V au 10ième siècle AC)
  • East Mebon Temple (érigé par le Roi Rajendravarman II au 10ième siècle AC)
  • Neak Pean Temple (érigé par le Roi Rajendravarman II au 10ième siècle AC)
  • Preah Khan Temple (érigé par le Roi Jayavaman VII au 12ième siècle AC)
  • Ta Som Temple (érigé par le Roi Jayavaman VII au 12ième siècle AC)

PS: Si  vous cliquez sur les noms des temples, en bleu et soulignés, vous atterrirez sur une page Wikipedia explicative 😀

Banteay Srei (1)
Quelques photos du temple de Banteay Srei, temple en « sandstone » dédié au dieu Shiva

Banteay Srei (4)

Banteay Srei (5)

Banteay Srei (6)

Banteay Srei (8)

 

Ta Som (1)
Quelques photos de Ta Som

Ta Som (2)

Ta Som (3)

Ta Som (4)

Ta Som (5)

Ta Som (6)

Ta Som (7)

Ta Som (8)

Ta Som (9)

Ta Som (10)

 

Preah Khan (1)

Preah Khan (2)

Preah Khan (3)

Preah Khan (4)

Preah Khan (8)
Group picture!

 

Neak Pean (2)
Quelques photos du temple de Neak Pean

Neak Pean (5)

 

East Mebon (1)
Quelques photos du temple East Mebon

East Mebon (2)

East Mebon (5)

East Mebon (6)

Pre Rup (8)
Quelques photos de Pre Rup

Pre Rup (5)

Pre Rup (9)

Pre Rup (3)

 

 

Prochaine étape: Bus vers la ville de Battambang, où nous visiterons plusieurs grottes dont certaines témoignent encore des atrocités commises par les Khmers rouges.